Voyagez dans le monde de Lirina, découvrez des créatures spectaculaires et faites des rencontres multiples à travers tous les pays que regorgent cette terre.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fuite prodigieuse [Pv Kill]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Ven 26 Fév - 22:08

La lumière revint et je me sentis projeter en avant de nouveau mais dans le vide. Je volais et m'étalais comme une tarte sur le sol dur de l'Iter. Avant d'ouvrir les yeux je savais que nous avions réussi. L'air était lourd, chaud et humide caractéristique de la forêt équatoriale de Taagna.
Même si j'étais fourbue, j'eus un petit rire et me relevais lentement. J'avais été éjectée plus loin que Kill et celle-ci se remit plus vite. Devant nous, le miroir par lequel nous étions arrivé était toujours actif. Non loin je me saisis d'une branche et me postais à l'entrée du miroir devant le regard interrogateur de Kill. Il y eut des étincelles dorées et un Cendre pénétra dans le cercle de pierre. Une seconde plus tard, je l'avais assomé d'un bon coup sec. Le miroir scintilla encore et j'étais prête à me battre encore mais le reflet disparu soudain, nous laissant seule au milieu de l'Iter recouvert de lianes et d'animaux en tous genre.


- Il vaut mieux que je reste près de toi, Kill. tu as un instinct hallucinant! Si ton pouvoir n'était pas la glace je dirai qu'avoir de la chance serait le tien!

Je balançais ma branche un peu plus loin et fit signe à la Gaïenne de me suivre.

- Nous ne sommes pas très loin de la capitale ne t'en fais pas. D'ailleurs si mes sources sont bonnes, nous devrions avoir des moyens de transport non loin...

Je progressais difficilement dans la végétation dense mais des bruits familiers me guidèrent.

- Ah les voilà! m'exclamai-je, ravie.

De magnifiques cheveux au poil blanc se tenaient devant nous prêts à être chevauchés.

- Veux-tu monter derrière moi ou prendras-tu le tien?

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Sam 27 Fév - 13:37

Je tomba rapidement, je n'avais rien vu venir, j'était écrasée à terre comme une grosse crêpe, je me releva dificilement, il faisait assez chaud ici, Lucie rigola un peu, elle était plus loin que moi, elle m'avait battu au saut, je souris aussi, je me dit qu'on était arrivé là où elle voulais qu'on soit sûrement, je lâcha un soupir de soulagement.
L'endroit était tout bonnement magnifique, ce monde était une vraie merveille pour les amoureux de la nature, je regardais les liannes, je me serait cru dans les films fantastiques où les personnes explorait les terres mystèrieuses, magnifique et ... Hostile.
Cette idée de la terre hostile me ravit pas plus que ça, j'avais l'habitude que sur cette terre, rien n'était sans danger, il fallait toujours se battre et jamais laissé place à l'émerveillement, même si j'était absolument sous le charme de la forêt, Lucie, elle, devait être super contente d'être arrivé ici et me le montra :


- Il vaut mieux que je reste près de toi, Kill. Tu as un instinct hallucinant ! Si ton pouvoir n'était pas la glace je dirai qu'avoir de la chance serait le tien !

Je sortit de ma rêverie de l'endroit, d'aventures et me tourna vers la jeune fille en rougisant :

- Heu ... Merci, j'ai fait n'ai fait que prendre le miroir en face de moi, c'est tout.

Même si j'aurais pû prendre le miroir de gauche ou de droite, celui du milieu était le plus proche et j'avais pas tellement envie de prendre les autres, Lucie jeta une branche et je me retournis, un Cendre était assomé, j'avais était trop dans mon émerveillement, pour changer ...
Je souria face au Cendre assomé, c'était sûrement à ça qu'avait servie la branche, me dit-je, Lucie fis signe de la suivre, je hocha la tête en guise de " oui " et prit mon Anima, qui resauta sur mon épaule, je soupira et alla vers la jeune fille qui me dit :


- Nous ne sommes pas très loin de la capitale ne t'en fais pas. D'ailleurs si mes sources sont bonnes, nous devrions avoir des moyens de transport non loin...

- Des moyens de transports ? Hé Lucie, la dernière fois que je suis monté sur une créature d'ici, c'était un cochon noir avec des ailes et on a failli y passé ...

Je me demandais quel était ce moyen de transports ? Un scorpion géant ? Une mygale croisé à un Léopard ? Maintenant, je m'attendait à tout, même au pire !
Cette planète, plutôt ce monde n'avait pas fini de me surprendre, moi, Blanca et Lucie traversions la forêt plutôt exotique, Lucie semblait savoir où elle allait, mais au stade où mes connaisances étaient, la quitter serait un suicide, une mort subite, car en deux secondes, je ferrais dévorer par les animaux sauvages de ce monde, de la forêt.
Une fois arrivé à la destination où Lucie voulait nous emmener, j'y trouva des cheveaux, magnifiques au poil blanc, je sourit, elle me dit :


- Ah les voilà!

- Ils sont tout simplement magnifiques !

Je les regarda, il semblait être le signe de sagesse, de confiance, j'était attiré vers ses animaux, mais cette terre était bien plus funestre que je le devinait, je me disait que ses cheveaux devaient sûrement être terribles, canivores, je m'imaginait plein de trucs plus fous les uns que les autres, Lucie me proposa :

- Veux-tu monter derrière moi ou prendras-tu le tien ?

Je réfléchis longuement, même si j'avais fort envie d'en prendre un, histoire de jouer l'aventurière, je n'était pas suicidaire, malgrès moi ...
Je lui répondis :


- Si ça ne te dérange pas, je préfére monter avec toi car je connais rien de ce monde et je ne sais même pas contrôler ces bêtes, donc je préfére éviter de foncer trop dans un fleuve où quelque chose dans le genre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Sam 27 Fév - 14:40

C'est quoi ce poste de malade XD
Tu m'as beacoup fait rire ! Je te rep plus tard ^^

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Lun 8 Mar - 18:41

OK, répond viiiiiiiiiiite S'il te plaîeuh !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Ven 26 Mar - 22:15

- Si ça ne te dérange pas, je préfére monter avec toi car je connais rien de ce monde et je ne sais même pas contrôler ces bêtes, donc je préfére éviter de foncer trop dans un fleuve où quelque chose dans le genre ...

- Très bien, répondis-je.

D'un bond je montais sur l'encolure et tendit la main à Kill pour l'aider à grimper derrière moi. Une fois installées, un bref sursaut de mon pied contre l'estomac du cheval suffit à le faire démarrer sa course... en trombe. Je manquais de basculer en arrière mais tins bon, les mains aggripées à la crinère blanche.

- Peuvent pas être plus dociles, grinçais-je entre mes dents.

La route que nous empruntions ... enfin le chemin sinueux dénué de piste et de repères nous conduisit directement à la rivière. Sur le passage j'esquivais les branches jusqu'à ce qu'elles laissent place à la rive.

- Accroche-toi, ordonnai-je à Kill

D'un autre coup de pied je fis accélérer notre monture qui fila droit vers la rivière. D'un saut, le cheval sauta SUR l'eau. La seconde d'après nous galopions sur les eaux alors que nous aurions du couler à pic sous notre poids.

- J'adore ce monde! m'écriai-je prise d'allégresse.

Le vent dans mes cheveux, et l'eau tiède qui éclaboussait mes jambes me ravissaient. L'eau verdatre coulait sous nos pieds nous faisant file rà une vitesse hallucinante. Bientôt nous arrivâmes sur la berge . Des pontons s'érigeaient au dessus des eaux et des enclos se trouvaient de chaque côté où broutaient des chevaux semblables au nôtre.
Je tirai sur la crinière de notre monture qui ralentit et se dirigea vers la terre. Près des enclos, je descendis du cheval et Kill m'imita. J'ouvrais le portillon de bois et menait l'animal vers les siens.

- Allez viens, dis-je à Kill. Je vais te faire visiter. Ne fais pas attention aux Taagnéens, ils ne te feront aucun mal.

Nous avançames progressivement pour rejoindre les bords de la ville. De part et d'autre de la rue principale s'étendaient des maisons de bois blanc dont les boiseries avaient été taillées en forme de liane qui entouraient les maisons de la même manière que le faisait la végétation environnante. Dans les étages supérieurs des cabanes et des passerelles en bois avaient été intsallées et faisaient des liens entre les différents arbres aux proportions monstrueuses dont les troncs prenaient la forme d'immenses plis de draps.
Mais peut-être ce qu'il y avait de plus impressionnant encore c'était la diversité des autochtones.
Les Taagnéens à la peau verte rayée de rouge se confondaient avec leur environnement, ne portant sur eux qu'une jupe ou un pagne ainsiq que leurs arcs perchés sur leur dos. Les Cramois se détachaient du décro par leurs riches parures très colorées. Les femmes portaient de longues robes où perlaient de nombreux joyaux orange, jaune, blanc, noir. Les hommes plus modestes ne portaient qu'un manteau mais tout aussi orné. Le monde prenaient un aspect merveilleux en leur présence et les Gaïens qui se tenaient à leur côtés déparaillaient complètement. Habillés de jean et de t-shirt, tout ce qu'il y a de plus usuel, ils semblaient perdu dans un mon de qui ne leur appartenait pas. La seule différence étant que quelqu'uns étaient capables de voler, de cracher du feu, de faire pousser des plantes ou étaient accompagnés d'animaux dangereux sans en éprouver la moindre crainte.
Je n'imaginais même pas ce qui devait se passer dans la tête de Kill. La première fois que j'étais arrivée ici, j'avais gardée la bouche en un magnifique "O" durant tout le trajet qui nous avait mené à la salle du trône. Aujourd'hui Kill n'aurait droit qu'à une pièce plus modeste.

- Ma chambre est par là, annonçais-je à Kill en désignant une ruelle perpendiculaire à l'allée principale.

Plusieurs mètres plus loin nous atterrîmes devant une petite maison de plein pied et j'y pénétrai sans hésitation. La chambre était d'un blanc éclatant et cinq lits avaient été disposés avec ordre.

- Elles ne sont toujours pas rentrées, soufflai-je. Tu as la salle de bain au fond, si tu souhaites te débarbouiller un peu.

Quant à moi je m'étalais sur mon lit et fermais les yeux quelques instants.

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Sam 27 Mar - 15:37

Je regarda autour de moi, un mot me vient à la bouche :

- Ouah !!! C'est trop beau ici !

Mais soudain, mon visage se durcit à la vitesse de l'éclair, c'est quand même à cause de ce monde, certes magnifique et limite un rêve, que ma mère s''est suicidée, je jouait la rabat-joie, j'en était consciente, mais ma mère me manquait horriblement, elle était en ce moment même à six pieds sous terre et cela me brisait le cœur à chaque pas, j'essayai de chasser la pensée qui me faisait troubler ce bonheur, cette admiration constante, je regarda à l'endroit où j'était et Blanca jappa de bonheur, je la caressa et demanda à Lucie, étalée dans son lit :

- Désolée de te déranger mais par où est ma chambre ?

Décidément, je ne pouvais pas me passer de mes questions, qui arrivait en masse impressionnante d'ailleurs, je mit ma main sur la tête et remarqua que les cheveux était encore plus rouge que d'habitude :

* Le sang ! *

En effet durant ces derniers jours, j'avais beaucoup saignée et ma tête et mon crâne en avait pris un sacré coup malgrès moi, j'allai vers la salle de bain et me mit la tête dans la baignoire et me lava les cheveux, la saleté était seulement dut au sang à en voir l'eau, écarlate maintenant, et sans le faire exprès je ré-ouvra une blessure enfouie dans ma tête, le sang recommençait à couler

- Misère, dit-je à l'(attention de moi-même

Histoire de gaspiller le moins d'eau possible, je releva la tête et appliqua une compresse vers l'ouverture de snag qui coulait en abondance de mon crâne, et la tentative fut tout simplement vouée à l'échec pur et simple, en plus, j'avais user un petit pansement à rien, quel gachis !
Je regarda le sang qui coulait et me repéta à mon attention personnelle :


- Mais pourquoi ça n'arrive qu'à moi ces trucs là !!

La chance ... Seul motif qui était à peu près passable, et releva ma tête brusquement et fit voler un peu de sang vers la baignoire, je la fixa et me dit :

* Bon ba c'est reparti pour un tour ... *

Et en essayant de lutter contre l'écoulement du sang, après plusieures tentatives, je remarqua que maintenant que ça ne servait à rien de faire ça, je décida de sortir tout simplement et de m'appliquer une grosse compresse, dissimuler sous mes cheveux, toujours en jurant contre cette stupide ouverture qui m'avait gâcher deux précieuses heures de ma triste et pauvre vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Dim 4 Avr - 18:34

- Désolée de te déranger mais par où est ma chambre ?

Je rouvris les yeux et m'assis sur le lit.

- C'est vrai qu'il faut s'occuper de ça... Nous allons aller voir l'une des Taagnéennes, elle saura où te loger, en attendant tu peux te reposer ici. Les filles ne seront certainement pas de retour avant un moment... Qu'est-ce que tu... C'est du sang ça!, m'écriai-je en voyant le liquide rouge sur les doigts de Kill. File à la salle de bain!

Kill s'éxécuta et demeura un bon moment à se laver. Indiscrètement, je me mis sur le lit de Christelle, le plus proche de la porte de la salle de bain, pour écouter les agissements de Kill. La blessure ne semblait pas très profonde mais je préférai veiller au grain. M'écroulant de nouveau sur le lit, je me laissais bercer par l'écoulement de l'eau. Les mains sous la tête, je repensais au sang sur les mains de la jeune fille. Je frémis. La vue du sang me répugnait et l'idée de la douleur qui pouvait en découler encore plus. En parlant de douleur, je pensais à Clémence, Christelle, Constance et Florie... J'espérais que leur mission se déroulait comme prévue malgré mon désistement.
*Je n'allais pas laisser cette pauvre Kill se promener insconsicemment entre les Cendres quand même!* - *Mais tu as abandonné les autres* - *Elles n'ont pas besoin de moi et c'est réciproque*.
Je concluais ce dialgogue intérieur quand j'entendis des ralements:

- Mais pourquoi ça n'arrive qu'à moi ces trucs là !!
- Kill? Tout va bien? demandai-je à travers la porte en me relevant sur le lit.

Pas de réponse.

Je descendis du lit et posais l'oreille contre la porte. Pas très discret ni poli, mais je n'étais pas très rassurée.

- Qu'est-ce que vous fabriquez Iglesia! gronda une voix féminine à l'entrée de la chambre.

Je sursautais de surprise et me retournais vers Shanya Sital.

- Je... Une amie est là-dedans et euh.. je... je n'osais plus rien dire face au sourcil levé interrogateur de la Taagnéenne.
- Clémence? demanda-elle suspicieuse et un soupçon inquiète me semblait-il.
- Non une nouvelle. Elle s'appelle Kill Rollins et elle s'est...

A ce moment là, la porte s'ouvrit et Kill apparut visiblement en assez bonne santé, mais encore du sang sur la main. Je sentis ma gorge se serrer, tandis que Shanya fixait la jeune fille.

- Euh... Kill, je te présente Shanya Sital. C'est la responsable des Gaïens.
- Malgré moi... répondit de suite Shanya avec un oeil noir dans ma direction.

Je déglutis. Le feeling entre elle et moi c'était pas encore ça.

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Lun 5 Avr - 0:01

J'était sortie de la salle de bain en fulminant car je saignais toujours, je tomba face à une ... Pas une humaine, donc on va dire une chose assez grande, genre deux mètres quarante et qui se tenait face à moi

- Euh... Kill, je te présente Shanya Sital. C'est la responsable des Gaïens.
- Malgré moi..., dit Shanya d'un œil noir en la direction de Lucie

Je devina avec aisance et rapidité que Lucie et Shaya n'avais pas une super relation de super copines pour la vie, loin de là et cela semblait être réciproque pour les deux, mais ne connaissant pas Shanya, j'allais tout de même essayer de me tenir correcte, comme m'avait enseignée ... Maman ... Je leva la tête et dit un simple :

- Bonjour Madame ...

Car bien sûr comme d'habitude je parlais comme rien dire, je n'allais pas bombarder Shanya de questions car j'avais eu de amples et simples réponses de Lucie, des réponses qui m'avait permises de comprendre les bases de Lirina, et si la responsable des Gaïens me commander, je n'allais pas me laisser marcher dessus, donc je comptais pas faire la gentille petite fille bien sage qui obéit aux ordres qu'on lui donne, je dit ensuite :

- Lucie m'a sûrement présentée, si ce n'est pas le cas, je suis Kill Rollins et je viens d'arriver sur Lirina, Lucie m'a expliqué quelques ... Trucs sur Lirina

Le mot " truc " était sûrement très inapproprié mais je n'avais que ça en tête, Blanca arriva, une banane à la main et couina en me voyant, je l'accueillie à bras ouvert et l'a présenta également :

- Et elle, c'est Blanca, mon Anima, on s'est fait un peu pistées avec Lucie, mais nous l'ai avons semés n'ayez crainte

Blanca poussa un autre couinement en se rappelant de la course poursuite que nous avons eu avec les chers Cendres, et moi de mon épisode préfère : Les cochons volant ! Même si ce moment en était désagréable pour Blanca, moi j'avais adorer ! Je regarda Lucie puis Shanya, ensuite, Blanca alla à terre et courra dans la cuisine, je grimaça quand j'entendis un verre se fracassait au sol et me dirigea vers le massacre, Blanca avait retrouvé une petite araignée qu'elle s'empressa d'avaler, je soupira, prit un balai dans un placard et nettoya, Blanca me regardait faire, une fois es décombres débarrassés, je gronda contre moi-même car le sang recommençait à couler, encore une partie entière de la matinée allait se dérouler dans un suel et unique endroit : La salle de bain ! J4allais bientôt connaître les murs et les recoins par coeur à la force !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanya Sital
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 24/07/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Sam 10 Avr - 20:22

Phil m'avait prévenu qu'il avait vu rentrer Lucie. L'espace d'un instant j'avais été rassurée mais le jeune homme avait précisé qu'elle était accompagnée et pas par ses amies. J'étais partie, furieuse, vers les appartements de la Gaïenne, prête à m'enflammer. La porte ouverte avec force, la chambre s'était dévoilée à moi révélant une Lucie collée contre la porte de la salle de bain.
Encore furibarde je m'écriai:

- Qu'est-ce vous fabriquez Iglesia!

Lucie sursauta et ouvrit de grands yeux quand elle tomba sur mon visage.

- Je... Une amie est là-dedans et euh.. je... balbutia-t-elle tandis que je soulevais un sourcil suspicieux.
- Clémence? demandai-je malgré les dires de Phil qui m'avait confirmé son absence.
- Non une nouvelle. Elle s'appelle Kill Rollins et elle s'est...

La porte s'ouvrit soudain, découvrant une jeune fille du même âge que Lucie, les cheveux roux et une serviette tamponnant sa tête.

- Euh... Kill, je te présente Shanya Sital. C'est la responsable des Gaïens, expliqua Lucie en voyant l'expression interloquée de la nouvelle.
- Malgré moi..., complétai-je en fusillant Lucie du regard.

Elle baissa rapidement les yeux, et j'en profitais pour me rapprocher de la nouvelle gaïenne.
Elle me salua poliment e se présenta de nouveau:

- Lucie m'a sûrement présentée, si ce n'est pas le cas, je suis Kill Rollins et je viens d'arriver sur Lirina, Lucie m'a expliqué quelques ... trucs sur Lirina. Et elle, c'est Blanca, mon Anima, on s'est fait un peu pistées avec Lucie, mais nous l'ai avons semés n'ayez crainte.

Je lançais un regard vers Lucie qui hocha la tête confirmant les dires de Kill, puis me concentrais de nouveau vers la gaïenne.

- Asseyez-vous je vous pris Melle Rollins, dis-je en tendant la main vers le lit avant de m'y assoir moi-même. Comme vous l'a dit Iglesia, je m'appelle Shanya Sital. Je suis ici pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur Lirina. Je pense en effet avoir plus d'expérience que cette jeune demoiselle -nouveau regard noir vers Lucie qui recula d'un pas et fila s'occuper près de son lit-. Enfin, vous avez déjà récupéré votre anima. C'est aussi avantageux que facheux. Je suppose que vous allez avoir vite besoin d'entrainement... et d'un lit tant que nous y sommes... et de soins.

Je tendis la main vers la serviette que tenais Kill, appuyée sur sa tête. Je pensais qu'elle avait une étrange manière de se sécher les cheveux mais du sang avait filtré au travers de la serviette.

- Que vous est-il arrivé? Vous pourriez faire plus attention aux nouveaux Iglesia!

Lucie tourna la tête vivement prête à contester mais je ne lui accrodais plus le moindre regard et me penchais vers Kill.

- Retirez cette serviette que je puisse y jeter un coup d'oeil.

Kill s'éxécuta. Je grimaçais légèrement, ce n'était pas joli à voir. De mes longs doigts j'écartais ses mèches de cheveux et avec la serviette j'épongeais délicatement.

- Je peux vous arranger ça, mais je vous prie de vous tenir tranquille.

Je me rapprochais de la plaie, posais mes mains juste au dessus et commençais à chanter d'une voix basse:

- Won't you open for me the door to your ice world, to your white desert...

Le sang frémit sous mes doigts.

- I just want to stare out over these snowfields until we are one again, we belong to the frozen world.

Le sang rebroussait chemin et la peau se refermait à un rythme régulier. Bientôt les deux extrémités se touchèrent, il ne manquait que ma touche finale.

- When the ice begins to thaw becomes the sea .Oh, you will see how beautiful we can be.

Je retirais mes mains et effleurais la minuscule cicatrice qui venait de remplacer la plaie. Je m'emparais de nouveau de la serviette et épongeais le sang séché.

- Je ne vous ai pas fait mal j'espère. J'ai refermé votre blessure. Si vous avez mal à la tête dans les prochaines heures ce sera normal ne vous en inquiétez pas.

Je me forçais à offrir un sourire à Kill. Chanter pour soigner me faisait toujours un bien immense.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Lun 12 Avr - 16:22

La salle de bain devenait presque familier pour moi : La baignoire était au coin au fond à droite, la douche dans l'autre coin, une mini-armoire se dressait au dessus de cette baignoire, le lavabo était à l'entrée à l'angle, la salle était assez spacieuse, mais je ne devait pas rester là à regarder la pièce, mon sang continuait de couler et cela était assez dérangeant et alarmant, certes, je n'allais pas mourrir d'une hémoragie mais voir du sang abondament couler était très inhabituel pour moi, habituée au luxe et au confort, au calme et à l'électricité, à mon ordinateur ...
Les quelques heures que j'avais était un vrai combat : D'abord fuite d'un Cendre, ensuite poursuite avec des ... Cochons ailés !!
Bref, tout était plus inhabituel à chaque heure, tout aller en crechendo !!
Je ne souhaitais pas en mourrir, si jeune et si fulminante de vengeance, je devais tuer des Cendres, je devais venger le Cendre qui m'avait enlevée, qui qui avait enlevé également la vie à ma mère, son étincelle ...
Soudain, je sursauta en entendant un :


- Qu'est-ce que vous fabriquez Iglesia!

Je devina vite que Shanya était dans les parages et Lucie aussi, les deux femmes ne s'aimaient pas du tout apparament, et cela crevez les yeux et ça se sentait à plein nez même !! Le dialoque continua de plus belle :

- Je ... Une amie est là-dedans et euh ... Je ...
- Clémence ?
- Non une nouvelle. Elle s'appelle Kill Rollins et elle s'est ...
- Ouvert la tête, dit-je toute seule

Je poussa un cri d'étonnement quand j'entendis la porte s'ouvrir et vut entrer Shanya :

- Euh ... Kill, je te présente Shanya Sital. C'est la responsable des Gaïens
- Malgrès moi ...

Je ne fit aucun commentaire mais supposa que Shanya n'aimait pas les Gaïens, étions-nous parfois trop ignorant ? Elle baissa la tête vers moi et je demeura assez craintive, elle s'avança vers moi et elle remarqua ma plaie, qui ne la remarquerais pas ? Elle me dit :

- Asseyez-vous je vous pris Melle Rollins, dis-je en tendant la main vers le lit avant de m'y assoir moi-même. Comme vous l'a dit Iglesia, je m'appelle Shanya Sital. Je suis ici pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur Lirina. Je pense en effet avoir plus d'expérience que cette jeune demoiselle. Enfin, vous avez déjà récupéré votre anima. C'est aussi avantageux que facheux. Je suppose que vous allez avoir vite besoin d'entrainement... et d'un lit tant que nous y sommes... et de soins.


Je ne fit une fois de plus aucun commentaire mais me contenta de dire :

- Lucie m'a dit ce qu'elle savait, cela vous épargnera quelles questions et autres explications ...

Je regarda ma serviette en sang, misère ... Puis Shanya dit :

- Que vous est-il arrivé? Vous pourriez faire plus attention aux nouveaux Iglesia!

- Elle s'est très bien occupée de moi, elle m'a sauvée la vie un bon nombre de fois donc cette fois et pour cette cause, ne soyez pas trop dure avec elle ...

Blanca regarda avec un dégout profond le sang couler et moi, je me contenta de le regardait couler bêtement, elle prit la serviette et me soignais en chantonant, je me tenit à peu près tranquille, bien sûr en gémissant parfois, car une plaie se refermant fait toujours mal et n'ait jamais sans douleur, elle me dit :

- Je ne vous ai pas fait mal j'espère. J'ai refermé votre blessure. Si vous avez mal à la tête dans les prochaines heures ce sera normal ne vous en inquiétez pas.

- si vous le dîtes je ne peux que vous croire ...

Je me leva de la baignoire, enfin, je leva ma tête de la baignoire et me dirigea vers la chambre de Lucioe que je trouva en assez peu de temps, vu que j'y était déjà allée, j'y pénétra et dit :

- J'ai vite remarquée que toi et Shanya ne vous aimiez pas, c'est par le caractère différent des deux ou car elle a fait ou toi a fait un truc qui ne ou ne t'a pas plu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Mar 13 Avr - 11:39

Ne voulant pas déranger Shanya -d'autant plus qu'elle me serait sauté dessus au moindre mouvement- je restais dans un coin en attendant qu'elle et Kill aient terminé. J'avais déjà vu faire les Taagnéens et les Cramois dans ces soins chantés mais j'étais toujours étonnée à quel point cela pouvait donner un air gentil à Shanya quand elle utilisait ce don.
Dans l'armoire, je m'emparais d'un autre t-shirt et jeans. quand j'eus fini de me changer, Kill était revenue et Shanya campait toujours dans la salle de bain.
Dans un mumure, Kill me demanda:

- J'ai vite remarquée que toi et Shanya ne vous aimiez pas, c'est par le caractère différent des deux ou car elle a fait ou toi a fait un truc qui ne ou ne t'a pas plu ?

Je souris.

- Non, non elle m'en veut personnellement, je crois. Mais ne t'en fais pas, c'ets la première fois qu'elle est aussi charmante avec moi! Je ne te parle pas du sale quart d'heure que je risque de passer bientôt si on ne retrouve pas mes amies... Enfin, je ne l'aime pas non plus. Elle a tendance à vouloir te montrer qui est le chef un peu trop souv...

Je me tus soudain quand la grande verte rentra dans la chambre, un regard suspect en ma direction... pour changer. Je levais les mains pour montrer ma totale innocence.

- Tu es guérie? demandai-je à Kill pour détourner le sujet.

Je vis Shanya lever les yeux au ciel. Elle ne devait pas apprécier qu'implicitement je doute de ses capacités. Pas grave!

- J'emmène Melle Rollins trouver sa chambre. Restez là Iglesia je n'en ai pas terminé avec vous, gronda-elle. Vous avez d'autres affaires à emporter? demanda-elle à Kill.

- Bon on se reverra plus tard alors Kill. Prends soin de toi d'accord?

Je lui tendis la main pour qu'elle la serre.

[Hs: laisse moi répondre avec Shanya avant de t'y mettre ^^]

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Mar 13 Avr - 16:01

Je serris la main de Lucie et me dirigea vers ma chambre, enfin, l'endroit où me guidais Shanya, je regardis autour de moi, ma chambre était de taille normale, une grande armoire reposait près de la fenêtre, un bureau était également là, une petite mangeaoire était sous le balcon, car j'était au deuxième étage. C'était sûrement pour les Animas car je mit vite des bananes que j'avais mis dans mon sac, Blanca courra vers la gamelle et y mangea, tandis que moi je prit un petit gâteau qui traînait dans mon sac et je le mangis avec un alias plaisir, je piqua une banane tout de même à mon Anima qui, avec la dixaine disposée, n'en pouvait plus.
Puis, je prit de l'élan et bondissa sur le lit et regarda le plafond :


- Dis, toi avant, tu était de ce monde, dit-je avec un coussin contre moi et en m'adressant à mon Anima

Elle ne me comprenais pas mais je voyais que ma réponse était négative, je continua mon monologue qui ne semblait pas trop en être un :

- Et tu sais c'est qui le Cramois qui a enlevé ma mère ?

Bien sûr qu'elle n'en savait rien, mais je me dirigea vers l'entrée de mon lit et me colla au mur en même temps d'être assise sur le lit, puis sans que je m'en rende compte, je pleura, je pleura mon enfance gâchée, je pleura ma mère, je pleura mon monde, j'était atteinte malheureusement de nostalgie, comment est-ce possible ?
Ce monde est génial, tout y est super, je rencontre des géants verts, j'y vis des aventures mais ... Est-ce assez ?
C'est aussi à cause de ce monde que ma dernière famille s'était évaporée, que la vie de ... Maman était partie
Donc bizarrement, pleurer me donnait un bien fou, je releva, les yeux rouges de larmes, ce qui s'accordait bien avec ma chevelure couleur feu, j'avais oubliée où j'était, ce que je faisais, mon entourage, comme si j'était soudainement frappée d'une terrible amnésie, rien ni personne allait enlevé la mélancolie qui me frappait le coeur depuis mon arrivée ici, personne !
Blanca, elle, dormait dans l'arbre en face, et j'oublia que j'était dans un lit et tomba à la renverse, ça me rapella mon enfance et ... Non, je ne devait pas y repensé !!
Et si, je fis la chose que je ne devait pas faire, je refila dans le lit et plongis ma tête dans l'oreiller, sanglotante, puis, je pleura tellement que je m'endormie, libérée d'un poids immense qui me nouait le ventre depuis des années


[HRP : Oups, désolée, j'efface le message ou pas ? Car je n'avais pas vu la dernière partie du message T.T ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Mer 14 Avr - 10:53

[HS: non t'inquiète c'est bon. Je vais me débrouiller avec ça Smile. je vais me faire un petit rp solo la XD]

Kill partie, j'attendis sagement dans ma chambre. Shanya allait revenir et ce serai ma fête. Je n'y pouvais rien si nous nous étions perdues! Allongée sur mon lit, les bras sous ma tête, je fixais le plafond. J'en avais assez qu'on me traite ainsi, il n'y en avait que pour Clémence dans ce fichu pays. Je passais au second plan sauf lorsqu'il s'agissait de la protéger, là, tout reposait sur moi. Bien sûr! Il était temps que quelqu'un reconnaisse ma vraie valeur. Ici personne ne m'en donnait.
J'avais certes des admirateurs mais cela ne me suffisait pas. Cela ne changeait pas de d'habitude et ce monde n'était pas l'habitude. J'étais certaine que quelque part j'étais destinée à quelque chose de plus grand, de plus important... mais quoi?
Je soupirai et fermais les yeux.
Je n'avais même pas récupéré mon anima alors comment leur montrer ma véritable nature.
Je valais mieux que ça.

- A nous deux Iglesia, gronda Shanya en pénétrant dans la chambre. Où sont les Gaïennes?
Je me relevais brusquement du lit et me tint debout devant la Taagnéenne, pas impressionnée.

- Je ne sais pas. Nous avons été séparées. Il a fallu semer des Cendres et Clémence, Constance, Christelle et Florie sont parties d'un autre côté. On ne pouvais pas prévoir, me défendis-je
- Et ta mission? Tu ne pouvais pas prévoir à quel point c'était important de glaner des informations?
Shanya était dans un tel état de fureur qu'elle en avait oublié de me vouvoyer. Le sveines de ses tempes palpitaient et ses machoires étaient serrées à un tlel point que j'entendais grincer ses dents.
- Je ne pouvais pas laisser Kill seule!
- Elle a un anima elle s'en serait sortie toute seule. Ces informations étaient d'une importance capitale mais je suppose que si cela ne concerne pas ta petite personne, c'est que cela ne compte pas.
- Je n'ai jamais dis ça! m'écriai-je, révoltée.
- Alors retourne à Coeurelles et va me les chercher! Ta prochaine mission sera de faire revenir tes amies en vie. Prends garde à toi si tu ne réussis pas. Si Clémence cint à mourir...
- Pourquoi accordez-vous lui une telle importance, coupai-je.
- Ce ne sont pas tes affaires pour le moment. Emmène Rollins avec toi si tu veux mais va me les chercher. Je te donne une heure.

Sur ce, Shanya claqua les talons et s'enfuit d'un pas rageur. Sa colère flottait encore dans l'air se mêlant à la mienne doublée d'un sentiment d'injustice.
Sans m'en rendre compte j'avais serré mes poings sur mes hanches et me tenait aussi rigide qu'une planche de bois. Je criais pour évacuer ma hargne. Tout ce que j'avais pensé s'était avéré juste. Il n'y en avait que pour cette blondasse!
Je quittais la chambre d'un pas presque aussi furieux que ma prédécesseur et filais vers les appartements où Kill avait du emménager. Je grimpais l'escalier quatre à quatre et frappais à sa porte. Je soufflais calmement pour adoucir mon humeur mais cela me fut très difficile. Ma voix du trahir mon ressentiment quand je dis:

- Kill c'est moi je peux entrer?

Je poussais la porte et tombais sur une chambre agréablement meublée, plus petite que la nôtre cependant.

- Salut, dis-je en apercevant la rouquine. Shanya veut que je retourne à Coeurelles pour retrouver les autres. Elle propose que tu viennes avec moi. Je ne sais pas si c'est une très bonne idée mais c'est à toi de voir.

Je m'appuyais sur le mur en attente de sa réponse et certainement de ses questions.

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Mer 14 Avr - 12:17

Je sursauta, mes yeux brûlants à cause des larmes, puis je regarda Lucie et sourit lentement :

- Coeurelles ? Trop cool !! Si on recroise les Cendres, quel est ton plan d'attaque ?

Je devina un peu la réponse et dit lentement :

- Et Shanya a dit que quand j'allais partir elle allait te faire ta fête, elle t'a pas trop ... Gronder, massacrer mentalement ?

Quand Lucie était entrée, j'avais remarquée dans sa voix qu'elle se sentait plutôt mal, moi, durant le temps de la fête de Lucie d'ailleurs, s'en était la mienne, mes yeux me brûlaient mais je garda la douleur, comme j'avais l'habitude de contenir cette douleur, ce pids qui s'était un peu évaporé, mais treve de pensées, je lui demanda, avec toujours mes inombrabes questions :

- Shanya a l'air de s'interresser à tes amies je vois, mais bon, plus on attendera, plus on sera arrivée le plus vite possible et les Cendres pourront moins nous retrouver, du moins j'espère que ce que je dit est vrai car comme tu as pu remarquer, Lirina et moi font deux, même trois

Je me leva et eu un certain vertige, Blanca se mit dans mes bras et j'alla vers Lucie, je lui demanda :

- Et en fait, comment va-t-on faire pour aller à Coeurelles ? On va prendre le portail ?

Et deux questions de plus ! Mes larmes abondantes m'avait redonné la curiosité, je me dirigea vers les escaliers et ... Avec ma maladroité horrible, je ... Chuta tout simplement, je me retrouva à terre et mon réflexe fut de mettre ma main sur la tête, ouf rien, je tâcha de faire plus attention et d'allait vers la porte de sortie, espèrant que Shanya n'allait pas croiser Lucie car je laisse imaginer ce qu'il pourrais arriver, j'ouvris la porte et attendis Lucie, la guide car pour l'instant, je ne connaissais rien de rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Mer 14 Avr - 13:28

- Coeurelles ? Trop cool !! Si on recroise les Cendres, quel est ton plan d'attaque ?

Je ne répondis pas. Ma bouche était emplie d'un nombre incroyable d'injures et de raêlries en tous genre et je si je prononçais le moindre mot je m'enflammerai sur Kill. Ce qui était loin d'être mon intention.

- Et Shanya a dit que quand j'allais partir elle allait te faire ta fête, elle t'a pas trop ... Gronder, massacrer mentalement ?

Je ne répondis pas. Toujours adossée au mur, je gardais les yeux fixés sur la fenêtre. Kill continua:

- Shanya a l'air de s'interresser à tes amies je vois, mais bon, plus on attendera, plus on sera arrivée le plus vite possible et les Cendres pourront moins nous retrouver, du moins j'espère que ce que je dit est vrai car comme tu as pu remarquer, Lirina et moi font deux, même trois

Je ne pus résister.

- Cette sale garce! Elle ne se préoccupe absolument pas de moi. Ce n'est qu'une sale égoïste, je ne veux plus en entendre parler, grondai-je en donnant un coup sur le mur. Elle veut que je ramènes les filles à la maison, je le ferai. Ensuite je trouverai un moyen pour qu'on rentre sur Terre. Je n'ai pas ma place ici et elles non plus...

Mon poignet me faisait mal après le coup mais je n'y prêta pas attention.

- Et en fait, comment va-t-on faire pour aller à Coeurelles ? On va prendre le portail ?- Non mais on doitquand même aller chercher des cristaux. Il y a un Aérien qui pourra nous rendre ce petit service.

Je rouvris la porte et laissa passer Kill. Devant les escaliers elle chuta soudain mais visiblement ne fut pas blessée.

- C'est une maladie chez toi on dirait, fis-je remarquer en l'aidant à se relever.

Une fois à l'air libre, nje nous conduisais en direction du palais. Il avait été construit dans un arbre gigantesque de la mangrove dont l'écorce formait des plis de draps. Cependant, c'était quelques mètres plus loin que nous nous dirigions. J'entrainais Kill dans une des petites maisons de bois blanc dont l'enseigne indiquait que c'était là l'atelier d'un forgeron. Je frappais à la porte.

- Entrez, m'autorisa une voix masculine au ton vélouté.
- Salut Léthy, dis-je dans un sourire en poussant la porte.
- Lucie! et une nouvelle recrue... répondit le jeune homme en me rendant un sourire.

Le jeune homme devant moi était occupé à tailler un cristal. Son marteau dans une main, le cristal posé sur une enclume, l'objet commençait vaguement à obtenir sa forme définitive de cylindre.
Le reste de l'atelier consistait en une rangée d'outils accrochée aux murs dont les fonctions restaient inconnues: des cercles de fer aux différents diamètres, des potions de différentes couleurs, des pelles arrondies...
Dans l'amroire au fond de la pièce tronaient fièrement des séries de cristaux aux différentes formes pour les plus rares. D'autres boîtes contenaient des centaines de cylindre comme celui que fabriquait l'Aérien à la peau bronzée et aux cheveux blancs.

- Je te présente, Kill, dis-je en désignant ma compagne.
- Que me vaut cet honneur? Est-ce que Constance est rentrée de mission elle aussi?

Je grinçais des dents.

- Non, j'ai besoin de deux paires de cristaux. C'est justement pour aller chercher Constance et les autres, elle se sont perdues, expliquai-je.
- Il ne leur est rien arriver de grave, demanda Léthy avec un soupçon d'inquiétude.
- Mais non! Bon tu me donnes ces cristaux oui ou non.

Le jeune homme ne répondit pas et se dirigea vers l'armoire. Il l'ouvrit et s'empara de quatre cristaux puis vint me les remettre.

- Faites attention à vous... conseilla-t-il.
- T'inquiètes! soupirai-je en me saisissant des bijoux. Viens, commadais-je à Kill. A plus tard Léthy.

Sur ce j'entrainais la jeune fille à ma suite. Sur le chemin je lui tendis deux cristaux.

- Porte ça autour de ton cou. C'est le seul moyen d'activer les portails... mais seulement en cas d'urgence. Pour l'aller on va utiliser un autre moyen de transport... Suis-moi.

Quelques mètres plus loin, nous pénétrâmes dans le palais. Je saluais les gardes d'un signe de tête et passais les grandes portes de bouleau. Devant nous s'élevait un grand escalier en colimaçon de fer blanc qui longeait l'écorce de l'arbre.

- J'espère que tu es en forme... On a tout l'escalier à grimper!

Notre montée fut laborieuse comme je l'avais fait il n'y avait que quelques heures. Tout recommençait malgré moi. Arrivées au sommet, les portes de la salle du consil étaient fermées mais les cris qui en émanaient me laissaient penser que Shanya devait être en train de piquer sa crise auprès de Kali et Amalia.

- Ne t'en fais pas, on y est presque, dis-je à Kill alors que nous grimpions un nouvel escalier plus miteux et étroit creusé dans l'arbre.

Quelques marches plus loin nous arrivions sur une plateforme de bois au sommet des arbres. Une balustrade l'entourait, nous empêchant d enous approcher trop près du vide. Dans un coin avaient été disposées des feuilles de papier. Je me dirigeais vers elles et commençais à plier la première d'entre elles. Au bout de quelques secondes, la feuille avait pris la forme d'un avion de papier. Je me tournais vers Kill.

- Tu veux voir quelque chose de magique? dis-je dans un sourire amusé. Regarde.

Je pris l'avion entre mes doigts et le fis voler par dessus la balustrade. Il fila vers le sol et disparut de notre vue. Puis soudain, il remonta en flèche vers le ciel mais avait grossi d'au moins vingt fois son volume! Maintenant il était assez grand pour transporter deux personnes.
Je m'avançais vers la balustrade et l'avion vint vers moi pour s'immobiliser.

- Le carosse de madame est avancé! dis-je à Kill.

Je montais sur mon pliage et m'allongeais entre les plis.

- Mets-toi à côté de moi, conseillai-je. J'espère que tu n'as pas la mal de l'air. Cet avion va filé vers Coeurelles. Mais ne t'en fais pas on en a pour dix minutes tout au plus et c'est moi qui commanderait tout.

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Mer 14 Avr - 21:23

- C'est tout simplement ... Wouah !!

Un émerveillement parmi t'en d'autre, je regarda en bas, et remarqua qu'on était vachement haute, puis, j'entendis un drôle de bruit, quelque chose d'assez étrange, je demanda :

- C'était quoi ce bruit ?

Je n'était pas effrayée, inquiète juste, nuance ... Je décida de mettre à l'affût mes sens, et une force mystérieuse me dit de retourner la tête, ce qui je fis imédiatement, d'abord en fermant les yeux et les ré-ouvrant, j'eus la peur de ma vie en voyant deux oeils violets et or, je dégluttit et je dit :

- Heu ... Lucie, y a un Cendre ...

Celui-ci rigola sadiquement et je me prit son poing dans la figure, furieuse, il se prit mon pied et, se tenant à une faible corde, je lui lançis de la glace en plein figure, sa réaction fut de mettre ses mains devant la figure, mais le pauvre, enfin, non pas le pauvre Cendre chuta dans le vide et un nuage de poussière s'éleva, je leva la tête et vu une nuée de cochons noirs ailés qui nous suivait, je lâcha :

- Il ne peuvent pas nous laisser deux secondes de répit ceux-là !!

Les cochons nous foncèrent dessus, je jura et leva les mains, mes yeux toujours rouges, chose que je trouvais plutôt bizarre maintenant, je lança avec une voix de machine :

- Maintenant ... Fini de jouer, canon à glace est là !!

Je leva les mains et bombarda les Cendres, mais lancer de ma glace me demanda de l'énergie, de plus, je commençais à fatiguer malgrès moi, pourvu que les Cendres, eux, soit vite ratatinés

( Naru est battue avec ton post' !! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Jeu 15 Avr - 14:27

[Hs: C'est normal, j'essaye de t'en apprendre le plus possible sur Lirina. Et puis tant que ça t'inspire, ça me va ^^]

A mon grand soulagement, Kill n'avait toujours pas le mal de l'air malgré la vitesse de l'avion. A côté de moi, elle exultait de joie me faisant rire aux éclats. Je fis pencher l'engin vers le bas pour prendre de la vitesse. Soudain, alors que j'étais trop concentrée sur la route à suivre, Kill me demanda:

- C'était quoi ce bruit?
- Quel bruit, répliquais-je. Tu arrives à entendre quelque chose malgré le vent?

Kill tourna la tête en tous sens et finit par s'écrier:

- Heu ... Lucie, y a un Cendre ...
- Quoi! m'exclamai-je à mon tour. Je passais la tête par dessus le papier au moment même où l'homme aux yeux violets se posta à notre niveau. Il jeta un coup un de poing en direction de Kill qui se le prit en pleine poire, me protégeant au passage.
Kill lança alors un éclair de glace en direction du Cendre dont les mains et le visage se figèrent l'entrainant dans le vide. Le cochon qu'il montait fut perdu et commença à perdre de l'altitude.

- Il ne peuvent pas nous laisser deux secondes de répit ceux-là !!
- Ce n'était pas personnel. Ils patrouillent souvent dans les airs quand nous nous rapprochons de Coeurelles. Nous ne sommes plus loin. On ferait mieux de se poser...

Je jetais un nouveau coup d'oeil vers le sol et ce fut une nuée de cochon noirs qui m'accueillit.

- Ok c'était peut-être personnel en fin de compte... Accroche-toi!

- Maintenant ... Fini de jouer, canon à glace est là !!

Je piquais vers le sol, tandis que Kill se cramponnait à l'avion tout en jetant des cristaux de glace sur nos assaillants.
Traversant les nuages, je vis plus loin Coeurelles.

- C'est trop loin faut se poser tout de suite... On va se cacher dans cette forêt, murmurai-je pour moi-même.

Je voyais bien que Kill n'avait pas l'habitude d'user de se spouvoirs et sa fatigue se faisait déjà sentir sur son visage perlé de sueur.

J'accélérais encore plus, utilisant les dernières limites de notre appareil... Peut-être un peu trop même car soudain la queue prit feu, ravageant le papier en à peine quelques secondes.
La forêt se trouvait juste sous nos pieds.

- Saute! Maintenant! Beuglai-je à Kill.

Le papier brûla mes mollets quand enfin je dégageais de l'appareil. La chute fut plus longue que je ne l'avais pensé et me rattraper aux feuillages ne fut pas chose aisée. Tous mes membres se cognèrent les uns après les autres, ma peau s'entailla au contact des griffures des branches, mais quand j'atterris enfin au sol. J'étais vivante. Incapable de bouger cependant.

- Kill, soufflai-je sans me relever. ça va?[b]

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Jeu 29 Avr - 15:11

Je resta quelques minutes à terre, un peu sonnée, je leva la tête faiblement, j'eus du mal à me lever car je m'était écrasée à terre, j'arriva néammoins à me lever et je demeura tremblante sur mes jambes, les regardant tristement et alla vite fait bien fait dans la forêt histoire de prendre un bâton pour aide à marcher, je regarda ma jambe, en sang, je dit à Lucie :

- Dis Lucie, t'as autre chose de rapide et sécurisé pour aller vite fait à Coeurelles ?

Ma tête tournait à la vue du sang mais j'avançais, aidée par mon super bâton vite arrachée, je vus les Cendres qui volaient juste au dessus de nous, je faillis tomber à terre puis finit par dire :

- Dommage que j'ai eu le pouvoir que de la glace et pas des airs !

Je regarda en l'air, les Cendres étaient tout près de nous, je soupira puis j'entendis un ... Bruit de cochon derrière moi, je me retourna machinalement et le retourvis une fois de plus face à deux yeux violets et dorées :

- Misère ... Foutez-nous la paix !!

Je remarqua juste après que la phrase que j'avais dit était encore une de mes immonbrabes gaffes, je lâcha un petit " Et mer...credi ! ", le Cendre ricana et me prit par le pied, je faisa un petit jet de glace dans sa tête et il se prit un faible coup de pied dans le ventre. Il ne me lâcha pas d'une semelle, je prit une grande inspiration et fis quelque chose que j'aurais jamais fait : Je lui cracha à la figure, il recula, choqué, puis, je tombis lourdement à terre, ma tête tournait horriblement, les nerfs m'y montait, Blanca, poussée par l'envie de massacrer un Cendre, il monta à la figure et il mordit le nez, les autres Cendres ne nous avaient pas encore repéré, Blanca se fit prendre par la queue et balancer. Le cendre prit une branche et j'avança vers moi, prise d'adrénaline, je me leva et lui bondit dessus, je me repris et j'alla encore une fois de plus enlacer l'arbre, puis, je tomba à terre, assomée pendant quelques heures ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Iglesia

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Lun 11 Oct - 14:32

La jeune fille se releva avec difficulté et à la vue de sa jambe en sang je déglutis. Mon Dieu.

- Dis Lucie, t'as autre chose de rapide et sécurisé pour aller vite fait à Coeurelles ?

Je ne pouvais détacher mes yeux de sa jambe. Elle était très mal en point et à vrai dire, non je n'avais pas d'autres moyens. Commencer pas à pas. Je me relevais lentement les membres endoloris et d'après la douleur qui baignait mon côté, j'avais plusieurs côtés fêlées. Je posais la main pour essayer d'endiguer la douleur et rejoins Kill.
Au même bruit nous levâmes la tête et virent passer les Cendres. Ils ne nous avaient pas encore repérées mais cela n'allait pas tarder.

- Dommage que j'ai eu le pouvoir que de la glace et pas des airs !

J'hochais la tête. Ce qui me conduit à regarder droit devant moi.

- Euh... Kill?

La jeune fille baissa la tête et se retourna. Un Cendre nous faisait face, montant son cochon.

- Misère ... Foutez-nous la paix ! s'exclama Kill, au bord du ras-le-bol.

Quant à moi, je n'osais pas bouger. Les yeux dorés nous fixaient passant de l'une à l'autre. Je redoutais l'instant où il me frôlerait. Je ne pouvais... ne devais pas laisser cela se produire. Mais j'avais mal et la douleur m'empêchait de penser normalement.
Kill tenta de lancer un jet de glace mais le Cendre esquiva et la saisit par le pied. Elle et son anima se débattait à perdre haleine. Je n'arrivais toujours pas à bouger.
Le Cendre s'empara d'une branche et voulut frapper la jeune fille. Ma voix fila plus vite que ma pensée:

- Kill, attention! m'écriai-je.

Mais la jeune fille était tombée et gisait inconsciente aux pieds du Cendre satisfait. Mes pieds décidèrent de bouger sans mon avis et me lancèrent sur le Cendre avec toute la rage dont m'avait empli ma douleur. Je saisis une pierre au passage et la lançais sur l'homme. Je le touchais à la tempe et il se mit à saigner.
J'offris mon plus beau sourire sarcastique.

- Si tu la touches, tu vas mourir, lançais-je le plus sérieusement possible.

- Ne rend pas de conclusion trop hâtive... me répondit une voix de femme dans mon dos.

Je fis volte face, une autre pierre dans une main. Mais des doigts d'une force incroyable saisirent mon poignet et le serrèrent si fort que je dus lâcher prise. La femme avait les cheveux roux, de grands yeux violets pailletés d'or et une robe aux couleurs des Cendres.
Je reconnus en elle, celle qui m'avait enlevé. Je déglutis, sentant mes jambes se dérober sous moi. Ses yeux se posaient sur les miens. Nous pensions à la même chose, à ce qu'elle était capable de me faire. Je coupais court:

- Qu'est-ce que vous nous voulez? demandai-je d'une voix de souris

Elle me scruta sans répondre et lança un regard à son comparse qui jeta Kill sur son épaule, encore inconsciente.
La rousse saisit mon menton de son autre main.

- De vous rien. Mais je commence à connaître vos moeurs humains.

Mais de quoi parlait-elle?

- Mais Elle... Elle viendra vous chercher.

Mes yeux s'écarquillèrent. J'avais compris. Clémence, c'était elle qu'elle cherchait.

- Jamais! rugis-je en me débattant soudain

Je lui fichais un coup de poing dans le torse qui la fit à peine tressauter. Je la fis relâcher mon poignet et tentais de lui asséner un nouveau coup. Son poing fut plus rapide et frappa mes côtes brisées. J'étouffais un cri de douleur et m'écroulais à terre. Serrant mes bras contre mon torse. J'avais les larmes aux yeux et la tête posée sur les genoux.
La Cendre s'accroupit et me saisit de nouveau le menton, me relevant la tête.

- Ce ne sera pas douloureux, ne t'en fais pas, dit-elle

Son sourire sadique me convainc du contraire. Puis elle lança le film d'horreur.
Le monde se brisa en des milliers de petites particules cuisantes. Les gens que j'aimais mourraient devant mes yeux. Kill, au bord d'un précipice me suppliait de l'aider mais sa main glissait dans la mienne et elle tomba dans une fosse sans fond, d'où s'élevaient des flammes. Ce fut le noir soudain.
Je me sentis m'élever comme dans un rêve. Nous devions bouger. Le sol fut plus rude d'un coup, et froid.
Je soulevais une paupière intriguée. Un plafond de pierre grise m'apparut. Je me relevais doucement, la douleur dans mes côtes toujours très sensible. Des cliquetis retentirent au bout de mon bras. je tournais vivement la tête. Mon poignet était enchaîné au mur. Géant.

A l'autre bout de la pièce nue et circulaire, Kill dormait toujours. J'attendis qu'elle se réveille.

_________________


Pour connaître la véritable histoire de Lirina, envoyez moi un mp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kill Rollins

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 21
Localisation : A Taagna

MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   Dim 27 Fév - 0:41

Où suis-je ?
___________________________________________________________________
    Elle toussait ... Réel ou inconscient ? En tout cas, rêve ou pas, la rouquine était asphyxié. Les flammes brulèrent autour d'elle, que faire dans ses cas ? Courir ? Fuir ? C'était toutes des solutions envisageables mais que Kill ne voulut pas faire. La raison ? La détermination de celle - ci la poussait vers l'inconscient. Mais que faire alors ? La jeune fille hésita jusqu'à voir venir se trôner au milieu des flammes deux yeux pailletés d'or. Un Cendre gigantesque s'éleva. Kill ne fit pas sa fière plus longtemps et prit la sage décision de se retourner et prendre ses jambes à son tour. Soudain, des milliers de Cendres débarquèrent d'endroits inconnus et invisibles. Le coeur de Kill rata un mouvement, Blanca était leur prisonnière. Les yeux grand écarquillés, la rouquine sauta sur un Cendre pour lui flanquer son poing dans la tête mais ... Se reçut une beigne incroyable.
    ***
    Kill se réveilla en sursaut. Haletant, elle avait les yeux grand ouverts.

    « Où suis-je ? Et ... Lucie ? Qu'est-ce qu'on fait ici ? On est où là ? »

    D
    es bruits de cliquetis qui résonnèrent en remuant les bras firent lever vite la tête de la jeune fille. Des chaînes ? Des menottes ? Un mur gris ? Pas étonnant ! Ils étaient dans une espèce de prison attachées.

    « J'aurais préféré ne pas savoir où on était tiens ! »

    L
    'indignation de Kill à propos d'être attaché se fit presque entendre, des râles fréquents brisaient le silence mort de la pièce. La rouquine donna un coup de pierre dans la vent avant de déclarer tout fort et presque involontairement :

    « J'suis pas un chien ... »

    E
    tonnant ? Non car Kill disait ce qu'elle pensait. Elle regarda avec un énervement non dissimulé les chaînes et commença à balancer des insultes. Des pas se rapprochèrent, et la jeune fille remarqua un truc assez important pour elle : Blanca était absente. Les pas se rapprochèrent et un Cendre pénétra dans la salle. D'accord. Kill était désormais fixé sur où elle se trouvait ... Chez les Cendres ?! Quel drôle d'endroit pour un touriste !

    « Hé toi là ! Qu'est-ce que tu vas faire de ...
    - Tu le verras bien assez tôt
    - Ah ouais ?! Ben dis le nous là ! »

    S
    eul le ricanement à percer les tympans du Cendre brisa une fois de plus le silence ... Pff ! Kill s'énervait, elle qui détestait être attachée, elle se sentait faible. Victime. Traumatisée. En fait elle était tout ça sans s'en rendre compte. Elle baissa la tête. Réfléchir ... Et vite ! Elle releva les yeux vers Lucie.

    « T'a un plan ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuite prodigieuse [Pv Kill]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuite prodigieuse [Pv Kill]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fuite de louquide de frein
» fuite de pompe d'injection
» Fuite de GO [RESOLU]
» Problème fuite injecteur et calaminage moteur 112 cdi
» Fuite pompe d'injection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un nouveau monde pour une Nouvelle vie :: Taagna :: La Forêt-
Sauter vers: