Voyagez dans le monde de Lirina, découvrez des créatures spectaculaires et faites des rencontres multiples à travers tous les pays que regorgent cette terre.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shanya Sital
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 24/07/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   Dim 18 Avr - 11:20

Le soleil dormait encore quand je me levais ce matin là. L'humidité faisait luire ma peau alors que je me retournais dans mon hamac. Les cheveux collés à mon visage, j'hésitais encore à me lever. Le silence autour de moi, la pesanteur de l'atmosphère, la paleur de l'aube et le calme de l'eau me donnaient envie de replonger dans le sommeil. Pourtant, d'un bond je sautais du hamac atterrisant sur une racine des immenses arbres de la mangrove.
Je m'étirais longuement en pensant à mon programme de la journée. Wolrajh devait m'accompagner dans ma quêtes des ingrédients utiles dans la fabrication des rêves. Forcément il avait fallu que ça tombe sur moi.
Je filais entre les racines, les branches et les lianes pour rejoindre les abors d'Enäare, fluide et silencieuse dans mes mouvements.
Comment un Cramois inexpérimenté et habitué aux vêtements de luxe pouvait-il croire qu'il tiendrait le rythme?
Enfin, j'avais déjà un peu discuté avec celui-ci et il semblait différent des autres...J'allais pouvoir apprécier jusqu'à quel point.
Le centre d'Enäare était tranquille. Les gardes entamaient leur dernière ronde de la nuit et semblaient être les seuls habitants de cette ville. Les Gaïens dormaient encore certainement. Quels fainénants!
J'avais toujours eu du mal à les considérer. Ils se nourissaient des rêves que les Cramois et nous réalisons sans même le savoir. En retour, ils modelaient les rêves et permettaient que notre monde existe. Enfin, les Gaïens sur Lirina n'avaient pas ce problème. Personne ne s'était soucié de savoir quel impact cela avait de ne pas faire rêver ces jeunes gens...

J'allais m'assoir sur le bord de la fontaine de place en attendant le Cramois. Patiente, j'en profitais pour arranger mes cheveux en une longue tresse rouge me tombant jusqu'en bas du dos. Je vérifiais aussi que j'avais tout mon matériel nécessaire, ce qui consistait en un arc sur mon dos, un sac, quelques poignards bien affutés et des fioles de verre.
L'eau de la fontaine coulait derrière moi comme m'indiquant du temps qui passait. Je croisais les jambes et posais les mains et part et d'autre mon corps, appuyées sur le rebord.
Les Cramois étaient-ils connus pour leur ponctualité?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Wolrajh Bloom

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 19/10/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   Dim 18 Avr - 12:09

- WOL ! BOUGE TES FESSES DE LA !

Mmrrrf.
Je lâchais un grognement étouffé par l'oreiller moelleux dans lequel j'avais le visage enfoui. Mon pote hurlait de la salle de bain pour me tirer de mon sommeil. Qui avait été plutôt bref. En tant que Cramois, j'adaptais mon sommeil à mes ' horaires de travail ' ... Et cette fois-ci, j'avais eu peu de temps pour dormir, et je m'en doutais bien que le réveil allait être difficile. Comme je ne bougeais pas, j'entendis des pas fermes sur le sol de bois, et grimaçai avant même qu'il ne fasse quoi que ce soit, c'était sûr, c'allait être violent. Je n'attendis pas trente secondes qu'un oreiller s'abbatit avec violence sur ma tête. Aïe... C'était jamais très doux les réveils avec celui-là, mais c'était le seul qui arrivait à me mettre sur pieds à temps. Sathra, mon meilleur pote de l'atelier de rêves. Il avait 24 ans, soit un an de moins que moi, et un caractère plutôt... opposé au mien. Véritable pile électrique, il était quelqu'un de vif et de bavard, et j'adorais sa compagnie. On vivait était voisins tous les deux, dans le quartier où quasiment tous les jeunes Cramois vivaient lorsqu'ils décidaient enfin de lâcher leur nid familial. Hier soir j'avais prévenu Sathra que je viendrais squatter chez lui, comme lui s'occupait de la distribution de rêves tôt le matin. On s'était mis d'accord pour qu'il me réveille, comme je savais que je ne pourrais me lever de moi-même. Et pour un réveil, c'était réussi ! Trois bons coups de coussins dans la figure et je me redressais vivement, mettant les mains devant moi en tant que fragile protection contre ses coups de plus en plus violents.

- Ok- ok c'est bon Sath, cool.. Je suis réveillé...

Fis-je, d'une voix extrêmement rauque.
Il m'adressa un grand sourire victorieux et affectueusement moqueur. Moi, je luis jettais un regard desespéré, dans le genre ' mais qu'est ce que j'ai fait pour avoir un pote aussi délicat. ' D'ailleurs, celui-ci s'apprêtait à m'administrer un coup fatal, que je me levais avec précipitation, torse nu, face au Cramois. Tout de suite il arrêta son geste; d'accord, complètement endormi, couché et assis, je lui faisais pas peur. Mais dès que je me levais, j'étais tout de suite plus intimidant. Les Cramois n'étaient pas très grands en général; il avait fallut que moi je sois foutu comme un taagnéen.. enfin, non, pour eux c'était courant d'atteindre les 2 mètres, moi je me contentais de dépasser un peu le mètre 90.. ce qui était quand même impressionnant pour les autres Cramois et surtout Sathra qui lui atteignait avec difficulté le mètre 70. Cette fois-ci, c'était à moi de lui adresser un rire victorieux tandis que lui balanca son coussin sur le lit, avec un sourire narquois.

- Ouais fait pas ta frimeuse, la grande perche. Tu vas moins rigoler quand tu seras en face de la taagnéenne.

Je souriais, et me dirrigeais avec un air de pacha vers la salle de bain en m'étirant. Je lui répondis un en baillement, tandis que le cristal en forme de goutte ornant le front de Sathra s'illuminait doucement.

- Tais toi et va bosser le nain. J'te raconterai ça tout a l'heure si t'es sage.

Il m'adressa un clin d'oeil et disparu subitement.
J'aimais la bonne humeur qui régnait le matin quand il dormait chez moi, ou que moi je dormais chez lui, comme le cas d'hier soir. Après une douche rapide, j'enfilais comme à mon habitude un pantalon de cuir sombre, mais cette foi-ci je troquais mon marcel de tissus blanc contre un marcel kaki tout simple, que ma mère avait horreur de me voir porter. ' Cette couleur, mon chéri, n'a rien de noble ! Ca ne s'accorde avec rien. Comment fais-tu pour porter ça ? ' et tout le blabla qui s'en suivait. Bref. Moi je m'en foutais un peu, j'étais bien dedans lorsqu'il s'agissait de faire des efforts physiques, et puisque c'était pour aller dans la forêt... Par contre je gardais toujours un côté élégance Cramoise dans mes goûts, et je passais par dessus mes épaules une cape mi-longue de cuir brun, ornée de caractères tribals, brodés de fil d'or. C'était mon objet caractéristique; toutes les capes de différentes couleurs que j'avais étaient brodées exactement pareil, avec exactement le même fil. Et je ne sortais jamais sans cape. Elle pouvait tenir chaud lorsqu'il le fallait, autrement elle n'étouffait pas pour autant. Le climat était humide et lourd dans la forêt, je le savais; mais je ne me souciais pas de la chaleur, je la supporterai bien... J'enfilais mes bottes, accrochais un petit sac de cuir porté autour de ma taille contenant deux trois fioles, une boite d'alumettes, invention Gaïenne ô combien utile, et un fruit rond au cas où - meme si je me doutais bien qu'entre eau et fruits, on devait en trouver mais on ne savais jamais - et sortais de la petite habitation de bois clair, m'engageant dans les rues silencieuses de Enäare, une courte machette accrochée à la hanche.

Il était tôt ! on ne voyait pas encore le soleil, mais des rayons clairs perçaient la matinée fraîche, donnant au ciel quelques nuances chaudes matinales. Mon cristal brillait d'une faible lueur, étant donné qu'il ne faisait pas encore réellement jour.
Je marchais d'un pas rapide, craignant que la taagnéenne soit déjà arrivée, m'attendant depuis longtemps. Je ne pensais pas être en retard, non; mais je n'aimais pas faire attendre les gens. Aussi nous nous étions donnés rendez-vous aux abord de la ville. Je ne me souciais pas quand à retrouver la taagnéenne; à cette heure-ci il n'y avait personne dans les rues, à part les gardes qui patrouillaient tranquillement. De plus, je l'avais déjà rencontrée, et sa présence était plutot, mmh, particulière ? Pour ne pas dire imposante, en ce qui concernait notre première rencontre. Les Taagnéens sont plutot intimidants, il fallait l'avouer... Et cette Shanya ne faisait pas exception à la règle.

J'arrivais sur la place, cherchant du regard la jeune femme.
Mon attention se porta sur la fontaine, où japerçevais une silhoutte, de dos. Je m'approchais, et, une fois sur le côté, légèrement en retrait, reconnaissant la peau caractéristique des Taagnéens, j'élevais doucement la voix.

- Bonjour... Mademoiselle Sital ?

Je lui adressais un sourire, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanya Sital
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 24/07/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   Dim 18 Avr - 13:54

Le Cramois ne se fit pas attendre.

- Bonjour Mademoiselle Sital...

Je soulevais un sourcil alors que le Cramois se tenait toujours derrière moi. Je soupirai et tournais la tête vers lui.

- Mademoiselle Sital... Vous avez trouvé cette salutation dans une pochette surprise? répliquai-je séchement. Appelez-moi Shanya. Ce sera plus court à hurler en cas de problème.

Je me relevais dominant le Cramois... mais pas autant que je m'y attendais. Une dizaine de centimètre devait nous différencier, ce que j'appréciais. Les Gaïens étaient déjà assez petits et me tordre le cou toute la journée pour les engueu... leur parler me donnait des migraines affreuses.
Enfin, j'allais passer une journée tranquille dans la forêt loin de tous ces pleurnichards. Au moins devais-je cela au Cramois.
Je le reluquais sans gêne de bas en haut. Il ne portait aucun bijoux, aucun vêtement de luxe censé en mettre plein la vue.


- Pas de fantaisie Cramoisienne... Quoique je ne réponde pas de l'état de votre cape...

Je jetais un regard désolé sur le vêtement luisant de propreté... pour l'instant.

- Vous avez bien conscience des risques que nous allons prendre en allant de la forêt. Cela n'a rien à voir avec une joyeuse cueillete de baies autour d'un chemin qui sent la noisette.

Le plus drôle dans tout ça c'était que je ne voulais surtout pas qu'il recule... cela m'aurait obligé à passer une journée avec les minus de Gaïens.
Le cramois semblait pourtant savoir ce qu'il evait faire. Son équipement témoignait d'une certaine prudence... même expérience.


- Toujours partant? dis-je en grimaçant un sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Wolrajh Bloom

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 19/10/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   Dim 18 Avr - 14:28

- Mademoiselle Sital... Vous avez trouvé cette salutation dans une pochette surprise? Appelez-moi Shanya. Ce sera plus court à hurler en cas de problème.

Gloups.

Premièrement, éviter la formule de politesse avec la taagnéene.
La galanterie était primordiale dans la société cramoise; ce n'était pas du tout le cas avec Shanya. Enfin, la formule de politesse avait été pronnoncée par habitude et expérience, une Cramoise ayant été traitée trop familièrement se serait indignée. Le fait de ne pas à avoir à user d'une galanterie excessive me rassura tout de même. Malgré la brusque réponse, plutôt déstabilisante.
C'est donc avec mon calme habituel que je lui répondis, d'un ton bas.

- Très bien. Dans ce cas Wolrajh, ou Wol sera suffisant dans mon cas.

Je n'étais sans doute pas obligée de le lui préciser, mais après tout, on avait l'haitude de m'appeler Wol lorsqu'on était proche de moi. Dans le cas de ceux qui ne l'étaient pas, parfois ils n'osaient pas m'appeler ainsi; préciser que cela ne me gênait pas aidait parfois.
Vu les derniers mots de cette phrase, heum... j'avais un bel avant-goût de ma sympathique journée en sa compagnie. Je n'avais pas l'habitude de hurler, étant plutôt discret.. on va dire, je n'en avais jamais vraiment eu l'occasion. Quand à la souffrance, je n'aimais pas non plus la crier.. la souffler, peut-etre, mais de là à la crier, non. Même si cela arriverait peut-être un jour ? je ne l'espérais pas. pas pour aujourd'hui, en tout cas...
Elle s'était relevée, se plaçant face à moi. Si je ne savais contrôler l'affichage de mes émotions, j'aurais frissonné. Cette jeune femme, je ne savais quel âge elle avait, et malgré le fait que je l'avais déjà rencontrée, m'impressionnait littéralement. L'assemblage harmonieux de la taille imposante et la musculature fine de la taagnéenne était à couper le souffle. Je n'avais vraiment pas l'habitude non plus de trouver plus grand que moi parmis les Cramois, et se faire dépasser par une jeune femme alors qu'on dépasse le mètre 90, croyez-moi, ça fout un coup au viril amour propre.

- Pas de fantaisie Cramoisienne... Quoique je ne réponde pas de l'état de votre cape... Vous avez bien conscience des risques que nous allons prendre en allant de la forêt. Cela n'a rien à voir avec une joyeuse cueillete de baies autour d'un chemin qui sent la noisette.

Oh, je me doutais bien, oui, que je n'allais pas ressortir de la végétation tout propre... Cela ne me gênait pas, si c'avait été le cas, je crois que j'aurais évité d'accepter cette excursion. Du moment que j'en ressortais ENTIER, ça me suffisait. J'avais pris la précaution de ne pas prendre de bijoux, y compris ma gourmette et mon collier plutôt fétiches, de peur de les perdre. Il ne restait en effet qu'un petit anneau doré à mon oreille gauche. Ce qui était plutôt discret.
Je ne pus m'empêcher de sourire à l'image qu'elle utilisa pour bien me faire comprendre que les baies avaient tendance à mordre les doigts innocents et naïfs. Une simple balade, de toute façon, aurait été sans doute un peu ennuyante; sympathique peut-être, mais bon. Fallait que je sorte un peu de ma tranquillité de maître des rêves.

- Toujours partant ?

Si elle n'avait pas un visage charmant, j'aurais parié que le sourire était forcé et sarcastique.. heum.. quoique...
Je laissais échapper un léger soupir, un sourire en coin.

- Je me doute bien que je ne serai pas aussi à l'aise que vous dans cette sympathique cueillette, mais je ne change pas d'avis. Toujours partant.

J'avais vraiment voulu m'investir dans cette recherche, parce que en faire des mélanges, c'était une histoire, mais savoir ce que je manipulais en toute tranquillité, c'en était une autre. Et j'étais décidé coûte que coûte de faire plus que créer des elixirs dans un labo en sifflotant, quite à chercher les ingrédients dans une forêt en criant... Non, peut-être pas jusque là. Du moins, je l'espérais. Mais Shanya était si rassurante, que la cueillette, je commençais à l'apréhender.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanya Sital
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 24/07/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   Dim 18 Avr - 18:04

- Je me doute bien que je ne serai pas aussi à l'aise que vous dans cette sympathique cueillette, mais je ne change pas d'avis. Toujours partant.

Le cramois était toujours partant. Sauvée!

- Très bien... Wol, on a un bout de chemin à faire à cheval avant de passer aux choses sérieuses. J'aimerai explorer un nouvel endroit.

Je remis en place mon arc sur le dos et ouvris la marche direction les enclos.
Je ne doutais pas du savoir... équestre du jeune homme. Les cramois avaient toujours su se mettre en valeur au dos de leur monture. Les Taagnéens s'en servaient pour se battre et courir vite. Beaucoup plus intéractif.
Alors que nous arrivions au niveau des barrières de bois qui enfermaient les chevaux, je me tournais vers Wol:


- Qu'est-ce qui vous a poussé à aller chasser? L'aventure? Le risque? A moins que ce ne soit pour épater une donzelle aux longs cils.

Dos au cramois je minaudais une frêle cramoisienne tombant sous le charme de Wol. Yerk!
Je posai les mains sur la barriète, pris appui et sautai par dessus. Quelques cheveux levèrent la tête vers moi puis retournèrent brouter, visiblement pas intrigués qu'une herbe géante vert et rouge viennent leur tenir compagnie.


- Je reviens... dis-je à Wol en m'éloignant vers les écuries.

Enfin quand je disais écuries, c'était un grand mot. A peine une petite cabane en bois fabriquée à la va vite pour entreposer le matériel des Cramois. Les Taagnéens avaient l'habitude de monter à cru, pas eux. Dans une énorme malle, coincée entre une toile d'araignée et un gros lézard, je récupérais une selle et des harnais. Je laissais le lourd couvercle se refermer avec fracas et retournais près du Cramois.
Il m'attendait dans l'enclos, entouré des chevaux broutant tranquillement. D'ici, il avait belle allure. Son haut moulant mettait ses muscles en valeur ainsi que ses fortes épaules. Son allure athlétique pourtant était adouci par ses traits et son regard. Avec la lumière des premiers rayons du soleil, le cristal de son front se mit à briller, réflétant plus loin les couleurs de l'arc-en-ciel.
Je sacouais la tête pour me sortir de ma contemplation et rejoignais Wol.


- Je n'ai jamais vu un cramois se déplacer sans ça, dis-je en désignant du menton la selle, mais peut-être serez vous l'exception qui confirme la règle... continuai-je dans un sourire sans joie.

Je balançais le matériel sur la barrière et m'éloignais sans un mot. Entre les chevaux j'en cherchais un au poil noir et luisant. Enfin, Djianna m'apparut en train de trotinner dans ma direction. Quand elle fut proche d emoi, je lui caressai l'encolure.


- Salut ma belle, prête à ficher la trouille à un cramois?

La jument s'éloigna de moi fit un tour puis revint. Capricieuse, sauvage et indomptable. Les taagnéens avaient l'habitude de dire qu'elle m'allait comme un gant, allez avoir pourquoi.
D'un bond, je grimpai sur l'animal et emmêlait mes doigts dans sa crinière. La jument partit derechef au galop et sauta sans effort par dessu la barrière. Satisfaite, elle me laissa la diriger jusqu'à Wol.

- Je vous attends... dis-je d'un ton impatient.

[Hs: si tu veux continuer plus loin, les chevaux sont capables de marcher sur l'eau Wink]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Wolrajh Bloom

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 19/10/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   Dim 25 Avr - 9:38

- Très bien... Wol, on a un bout de chemin à faire à cheval avant de passer aux choses sérieuses. J'aimerai explorer un nouvel endroit.

J'aquiescais de la tête, sans un mot.
Erf. Un nouvel endroit. Bon, elle avait décidé d'explorer les environs avec un novice de l'aventure... J'allais devoir faire avec. Je ne me faisais aucun soucis en ce qui concernait les chevaux, j'avais évidemment eut droit aux leçons d'équitation. On m'avait corrigé la posture tellement de fois, alors que je me tenais penché vers la tête de l'équidé pour pouvoir lui caresser l'encolure, fasciné par l'animal, et que le maître qui se chargeait de cet apprentissage me forcait à me tenir droit. Il avait eu du mal à me faire comprendre qu'il fallait paraître majestueux sur cette noble créature, mais c'avait finit par rentrer dans ma tête.
Je suivais la taagnéenne, jusqu'à un petit enclos. Je m'arrêtais, m'appuyant sur le bois de la barrière, attendant la suite.

- Qu'est-ce qui vous a poussé à aller chasser? L'aventure? Le risque? A moins que ce ne soit pour épater une donzelle aux longs cils.

J'esquissais un sourire en coin.
C'était une question que me posait tout mon entourage cramois, qui ne comprenait pas pourquoi je ne me contentais pas de fabriquer mes petites potions, comme tout bon maître des rêves.

- Je voulais surtout sortir un peu de la bulle dorée cramoise. Savoir au moins qu'est ce que je manipule quand je créé ces elixirs.

Et si cela pouvait aller plus loin, m'ouvrir un peu plus sur la situation de Lirina et pouvoir contribuer à la suppression du mal engendré par l'étranger, mais ça, je le gardais pour moi. Shanya se contenterait de cette raison.
En ce qui concernait la 'donzelle aux longs cils' je n'avais pas besoin d'aller risquer la peau de mon derrière pour cela, il suffisait juste que j'attende le bal masqué qu'organiserai ma mère cette année dans le but de me trouver une épouse... Coutume de famille, aussi incompréhsenible qu'elle soit pour moi, mais bon. C'était comme ça, et j'allais pas y manquer cette année. Ma mère allait être déçue, je ne voulais, mais alors pas du tout, me marier aussi jeune.

Shanya s'éloigna vers les écuries, j'en profitais pour passer par-dessus la barrière de l'enclos et le pénétrer, regardant les chevaux brouter tranquillement. J'aimais bien les bêtes, il était dommage que je n'aie pas l'occasion d'en avoir une et de m'en occuper. Enfin, il y avait bien quelques chevaux à la demeure des Bloom, mais je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de m'en occuper, les trois quarts de mon temps occupés par mes cours quand j'étais encore mineur, et aujorud'hui les trois quarts de mon temps occupés par mon métier maintenant que j'étais maître des rêves.
Bref. Pas vraiment l'occasion de faire de sympathiques balades.
La taagnéenne revint rapidement, une selle en main.

- Je n'ai jamais vu un cramois se déplacer sans ça, mais peut-être serez vous l'exception qui confirme la règle...

Oh, en effet, je n'étais jamais monté à cru.
Elle s'éloigna, me laissant la selle, pour aller retrouver une jument noire, qui semblait bien la connaître.
Bon, j'avais deux choix; ne pas prendre de risque et mettre la selle, et confirmer le fait que les cramois ne veulent pas se salir le derrière, ou bien prendre le risque de monter à cru et montrer que je n'étais pas non plus un coincé de noble.. mais en prenant aussi le risque de me ramasser. J'hésitais une fraction de seconde, et en entendant Shanya arriver vers moi déjà sur sa jolie monture, je me dirrigeai d'un pas rapide mais calme vers une belle jument brune tachetée de blanc, et me hissais avec précaution sur son dos. Sans selle.
Le problème, c'est qu'à peine je commençais à m'y hisser, la jument eut un mouvement nerveux et commença à s'agiter. Oups. Pas très docile la bestiole. C'est donc sur le dos d'une jument plutôt agitée, frappant du sabot, que je m'était hissé. Celle-ci commençait à hennir de plus en plus nerveusement, partant tout à coup dans un trot agité, cherchant à me gêner, dans le but de se débarrasser de moi. Argh, elle avait vraiment pas aimé que je la gêne dans son repas verdoyant !

Je me penchais en avant, et posais avec douceur mais sureté ma main sur son encolure, en soufflait à la jument, tout bas, d'une voix rassurante.

- Doucement là...

J'eut un frisson, et mon cristal brilla un furtif instant.
J'établissais un contact mental avec la jument, et je fermais les yeux, un sourire aux lèvres, sondant les images qui componsaient les souvenirs de l'équidé. Toutes les personnes qui l'avaient montée, les poids supportés... Au bout de quelques secondes, la jument reprenait un rythme doux, le souffle de ses naseaux s'apaisant. Satisfait je la redirigeais vers Shanya et sa monture. Je me penchais un dernier instant vers l'oreille de la jument brune, un sourire sastifait aux lèvres, bien plus à l'aise lorsqu'elle était docile.

- Bien voilà quand tu veux, ma jolie.

Je me redressais, jettant un bref regard à la taagnéenne, avant de la dépasser et de sortir de l'enclos, la jument prenant un rythme un peu plus rapide. Finallement, on était plutôt à l'aise sans selle. Malgré le fait que ça avait mal commencé, comme je le craignais... Boh, pour un cramois, c'était pas un trop mauvais début. Je n'étais pas tombé. Du moins, pas encore.
En dépassant Shanya, un éclair d'enjeu traversa mon esprit, et je me retournais vers elle, avec un sourire en coin.

- Au fait, sympathique l'imitation de la cramoise épanouie. Très réussie.

Je reportais de nouveau mon regard droit devant moi, au pas, attendant que la taagnéenne me dépasse, afin qu'elle indique le chemin à prendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanya Sital
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 24/07/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   Lun 11 Oct - 12:50

De loin j'observais le Cramois essayer de mater sa monture sans la selle. Légèrement nerveux au début, la jument et le cavalier finir par se comprendre et se dirigèrent vers moi tranquillement. Wolrajh me jeta un regard satisfait qui me fit lever les yeux au ciel. Allons bon dès qu'un cramois lâchait sa précieuse selle, il ne se sentait plus!
Je tirais sur les rênes et fit avancer Djianna. Wolrajh se tourna une nouvelle fois vers moi et me dit avec un air amusé:

- Au fait, sympathique l'imitation de la cramoise épanouie. Très réussie.

Je me sentis bizarrement rougir. Il m'avait vu ce petit allumé. Bah, tant pis!

- Les cramoises sont tellement caricaturales que c'est presque trop faciles de les imiter. Bon, nous pouvons y aller.

Je dépassais mon compagnon et lançais Djianna au galop. Elle fila en direction du fleuve, ravie de se laisser à la vitesse. Arrivé sur la berge, la jument sauta, atterrit sur l'eau et continua à galoper comme si cela avait été de la terre sous ses sabots. Nous descendîmes le fleuve à vive allure, le galop doublé du courant impétueux de l'eau. La végétation défilait de chaque côté et en face le soleil commençait à se lever doucement. Je laissais cet instant de pure liberté me bercer et fermais les yeux, laissant totale liberté à ma monture.
Je jetais un coup d'oeil à Wolrajh toujours assis sur sa monture. Bien... Plutôt doué pour un cramois.
Bientôt nous arrivâmes à la première cascade. Celle-ci ne dépassais pas les trois mètres de haut et je fis sauter Djianna sans l'ombre d'une hésitation. Il en fallait beaucoup plus pour nous arrêter. Nous atterrîmes gracieusement sur l'eau évitant les rochers avec souplesse. La jument se pausa sur la berge en attendant de voir ce qu'allait faire Wolrajh. Aussi espiègle que moi, la petite. Mais je ne doutais pas que le cramois allait nous suivre d'une quelconque manière, aussi je lançais de nouveau ma jument sur le fleuve. Soit Wol arrivait à me suivre, soit ce n'était même pas la peine de continuer.

Une centaine de mètres plus loin, le fleuve retrouva ses ardeurs. Les chevaux Taagnéens savaient gérer ces changements de tempéraments aquatiques et cela ne la fit même pas ciller. Elle galopait entre les rochers, sautait les creux, évitait les racines que la mangrove cachait.
Mon bonheur de la journée.

Je tournias la tête vers Wol:

- Vous suivez toujours derrière? criai-je un grand sourire sarcastique aux lèvres.

Mais ce qui me fit beaucoup moins rire, ce fut l'énorme monstre qui jaillit soudain de l'eau, balançant ses tentacules dans toutes les directions et en particuliers la mienne. Djianna hennit et tenta de faire un demi-tour forcé mais l'une de ses tentacules me heurta et m'envoya rejoindre les poissons quelque mètres plus loin. Le choc me coupa le souffle, mais pas mes esprits. Je nageais jusqu'à faire surface. Le courant était trop fort et je n'arrivais pas à rejoindre ni Djianna, ni le monstre. Bien heureusement ces derniers vinrent directement me chercher, Djianna fut plus rapide et je m'accrochais aux rênes pour grimper sur son dos. Le monstre devait bien mesurer dans les cinq mètres de haut. un gros oeil jaune me fixait avec avidité tandis qu'il me lançait de nouveau l'une de ses pattes gluantes. Djianna esquiva et nous passâmes dans son dos. Un galop plus loin et nous rejoignîmes Wol.

- ça sait monter, mais est-ce que ça se bat? demandai-je en bandant mon arc.

Sur ce, je m'élançais et décochais ma première flèche dans sa grosse tête d'écaille.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lirina.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasseur de rêves [Pv Shanya/Wolrajh]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous êtes chasseur ?
» Chasseur de Watts
» Visite dans l'antre d'un chasseur d'objets
» Un nouveau chasseur!
» IMEO Chasseur immobilier à votre service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un nouveau monde pour une Nouvelle vie :: Taagna :: La Forêt-
Sauter vers: